Marthe Vassallo chante « Son ar bizhin gwenn »

Dans l’ouvrage de Daniel Giraudon, « La clef des chants », on trouve principalement des gwerzioù qui sont des chants populaires relatifs, la plupart du temps, à des événements dramatiques qui ont marqué les gens de l’époque et dont la mémoire s’est transmise oralement jusqu’à nos jours. Mais il existe au moins une exception dans ce livre. Il s’agit de « La sône du goëmon blanc » (« Son ar bizhin gwenn ») qui raconte simplement et avec humour le travail et les rêves de la ramasseuse de goémon blanc (jargot) à Trévou; ceci sur un air guilleret et dansant. A l’origine, la chanson nous vient d’une certaine Jeanne Huon, une femme de Trévou; mais le texte qui est interprété ici est celui de Maryvonne Le Flem collecté par Anatole Le Braz, et l’air est de François Thomas, un perrosien. Quant à la chanteuse, il s’agit de Marthe Vassallo, qu’on ne présente plus dans le Trégor.

http://tv-tregor.com/arts-et-litterature/marthe-vassallo-chante-son-ar-bizhin-gwenn/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *