Plateforme d’échange d’idées

Trégor Utopies

[FR] Le 13 avril dernier, le président de la république nous prévient que demain sera différent. Qu’il faudra changer, que nous changerons, qu’il changera certainement. Chiche !

Aujourd’hui, de nombreuses plateformes participatives se mettent en place dans le pays afin de profiter de l’intelligence collective confinée pour prendre le temps de s’arrêter et de penser ensemble à l’après.

Modestement, nous ouvrons donc cette page, cet espace d’expression afin que TU t’exprimes sur le Trégor, sur TA commune, sur TES envies et TES  rêves au niveau local. C’est une occasion unique de repenser ensemble notre projet de société.

Attention, ici, pas de critique ni d’attaque. Ici, nous souhaitons recenser des idées et des envies pour changer notre quotidien. Point non plus de débats nationaux, il existe de nombreux endroits pour cela. Nous nous engageons à réaliser une synthèse des participations et la remettre à nos nouveaux élus communaux et communautaires.

Mais certaines de tes envies pourront aussi trouver un écho chez d’autres habitants du Trégor. Dans ce cas, unissons-nous pour FAIRE. TU habites le Trégor. TU as le temps de réfléchir. TU as des envies. Partage les !!


[BZH] « Arc’hoazh ‘vo disheñvel  » sed aze ar pezh en doa disklêriet Prezidant ar Republik d’an 13 a viz Ebrel 2020. Sañset e vo ret dimp cheñch, sañset e cheñchfomp, sañset e cheñcho-eñ. Da welet !

Herie an deiz e sav un toullad kensavennoù er vro e-lec’h ma c’hall an dud profitañ eus skiant-vat an holl, profitañ eus ar prantad ispisial-mañ evit prederiañ hag ijinañ an dazont.

Neuze e tigoromp ar bajenn-mañ, uvel ha difouge, evit ma c’hallfes lâret da soñj diwar-benn Bro-Dreger, da barrouz, da c’hoantoù ha da hunvreoù evit al lec’h out o vevañ ennañ. Setu un digarez eus ar c’hentañ evit soñjal hag adsoñjal hom raktres evit kevredigezh hom dazont.

Taol pled memestra, amañ ne vo na barn na tagadenn. Ar pezh hon eus c’hoant d’ober eo renabliñ mennozhioù ha c’hoantoù evit cheñch hom buhez pemdeziek.

Ne vo ket kavet amañ kennebeut tabutoù evit Bro-Frañs a-bezh. Lec’hioù all a zo evit hen ober.

Sevel a refomp ur sintezenn eus ar raktresoù ha kas a refomp disoc’h al labour-mañ d’hom dilennidi, d’an tiez-kêr ha d’an holl gumuniezhioù. Marteze e vo adkavet da vennozhioù gant tud all e Bro-Dreger. Neuze e c’hallfemp kas anezhe da wir asambles. O chom er vro out ? Amzer ‘teus da brederiañ ? C’hoantoù ‘teus ? Lâr dimp ! Ro c’hoant dimp ! Klaskomp implijout an amzer hon eus evit cheñch penn d’ar vazh.

Allez sur : http://www.tiarvro22.bzh/index.php/plateforme-tu/

2 thoughts on “Plateforme d’échange d’idées

  1. duclos

    Bonjour,
    Sur St Eloi, nous sommes sur la création d’un tiers lieu (lieu commun) sur une ancienne friche industrielle de 1 ha 4 et et potentiellement le plus grand lieu commun de Bretagne.
    Page facebook : le futur nous appartient  »lieu commun à st Eloi louargat » »
    Ce projet là, n’a strictement rien à voir avec les autres projets du secteur type « la forge ».

    Pouvez-vous me contacter dès que possible pour en parler ?
    Nous sommes sur le point d’acquérir les lieux et recherchons encore une dizaine de personnes pour financer avec nous à hauteur de 150 e maximum par moi.
    Duclos Yann 12 rue crec’h borgne à st eloi
    yd.constructionbois@gmail.com
    06 47 81 36 83

    Très cordialement.

    Reply
  2. Roudil Liam

    Bonjour à tous !

    Je rajoute ma pierre à l’édifice, et je reviens sur la réflexion de notre bon vieux Kemo ! C’est vrai que ce qu’il manque dans notre bon vieux trégor, c’est un festival de pays ! Un événement annuel, convivial et fédérateur, tout public… Je pense que c’est pas les jeunes dynamiques qu’il manque dans le coin pour un tel projet 🙂 Quand on voit le succès qu’a été GBB à Cavan, ça donne envie en tout cas ! A discuter ensembles de quels seraient les objectifs, mais ça peut être l’occasion de mettre en jeu et valoriser différents acteurs culturels !

    Liamo

    Reply

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *